Lutte contre l’Ambroisie

Contenu de la page : Lutte contre l’Ambroisie

L’ambroisie, aussi appelée « fausse moutarde », est une plante annuelle de la famille des astéracées. Elle colonise particulièrement les sols dénudés, les terres rapportées peu ou pas végétalisées, les sols pas ou mal entretenus.
Elle germe au printemps (fin mars – début avril) et son développement végétatif peut se poursuivre jusque fin juillet, période à laquelle la pollinisation débute pour se terminer en septembre.
La hauteur est très variable, de 10 cm en bord de route à plus de 2 m dans une culture de maïs.
Au moment de sa floraison, elle libère du pollen responsable des réactions allergiques. Ces dernières commencent vers la mi-août avec un maximum d’intensité en septembre. Les symptômes classiques sont : rhinites, conjonctivites, laryngites, asthmes, urticaire ou eczéma auxquels s’ajoutent une insomnie fréquente et une asthénie constante.Les complications automnales sont fréquentes : otites, sinusites, bronchites.
La région où la densité d’Ambroisie est la plus forte est la région Rhône-Alpes, dans laquelle 6 à 12% de la population est allergique à cette plante.
Plus une personne est exposée à l’ambroisie, plus elle risque d’y devenir allergique. C’est pourquoi, il est important de lutter contre sa prolifération.
L’organisation de la lutte vise à créer un réseau impliquant l’ensemble des acteurs du territoire pour une action de terrain efficace.
Actuellement, la lutte est encadrée par l’arrêté préfectoral du 3 juin 2013, lequel prescrit la destruction systématique de cette pante avant floraison.
La lutte contre l’Ambroisie est l’affaire de tous. S’installant dans la durée, nous devons apprendre à la reconnaître et à être vigilants. Ensemble, nous devons l’empêcher de conquérir de nouveaux espaces et limiter sa floraison pour réduire l’impact sur la santé de nos proches et des générations futures.

Si à la belle saison, vous croisez des plants d’Ambroisie, arrachez-les.

Si cela n’est pas possible, alertez votre maire, le réfèrent communal (Jean-Marc Perraud), ou utilisez la plateforme « Signalement Ambroisie » : www.signalement-ambroisie.fr, ou appelez le numéro local : 0 972 376 888

Voir aussi

L’Ambroisie